NOELLE ARNOULT ( France)

NOELLE ARNOULT ( France)
 
Noëlle ARNOULT est née à Paris 11ème, le 27 Novembre 1963, (fin d’année où moururent Piaf et Cocteau, à un jour d’intervalle) arrondissement de Belleville. Y a vécu jusqu’à l’âge de 25 ans (rue Morand, du célèbre écrivain, au numéro 22, sans un vieil immeuble en briques). A 25 ans, a déménagé dans le 13ème arrondissement, Quartier Patay-Tolbiac, puis vers l’âge de 30 ans, à Créteil-Préfecture, aux Portes de Paris, dans le 94. (Fameux immeubles baptisés « Les Choux » en raison de leurs balcons en forme de feuilles d’artichaut ou choux.
A quitté la région parisienne à l’âge de 36 ans, pour circonstances familiales, pour venir s’installer dans la maison de famille (achetée par son grand-père Lucien Arnoult, dans le Châtillonnais, en Côte d’Or, Bourgogne, terre de tous ses ancêtres, en 1961) à la fin 1999.
En 2003, a habité une autre maison à la campagne, à Maisey-le-Duc, toujours dans le Châtillonnais puis, en 2006, a emménagé à Châtillon-Sur-Seine, ville principale de cette région. Durant l’été 2015, Noëlle Arnoult a déménagé à Dijon, célèbre et noble ville de la Bourgogne, d’un riche passé historique.
 
ADRESSE ACTUELLE :
Noëlle ARNOULT – Bât B1 – Appart 501 – 35 rue de Mulhouse – 21000 DIJON
 
Ascendants artistiques :
Daniel ARNOULT, son père, était Artiste-Peintre, né le 12 mai 1937, à Dijon, décédé en novembre 1985, ayant fait les Beaux-Arts à Dijon avant de partir à Paris tenter sa chance.
Chevalier Arts et Lettres.
 
Georges Lhuillier, grand-père maternel né le 21 octobre 1910 à Dijon et y ayant effectué les Beaux-Arts, auteur de plus de 500 tableaux. Carrière parallèle aux Chemins de Fer, contemporain et ami de Henri Vincenot. Prix Schefer (Prix des Intellectuels Cheminots Français en 1956, pour son tableau « L’Arrivée Gare de Lyon »). Décédé en 1969. Médaillé Arts et Lettres, Légion d’Honneur. Photographe de guerre dans l’aviation. Brevet de pilote.
 
Lucien Arnoult, grand-père paternel, artiste autodidacte, sculpteur sur meubles, Peintre, amoureux de la nature. (Né à Précy-sous-Thil, Côte d’Or, 1898-1972)
 
ETUDES EFFECTUEES :
 
Collège Charles Péguy, 11ème arrondissment parisien, Ecole Privée. Brevet.
Lycée L’Initiative, (Privé) – Bac G1, Secrétariat d’Entreprise, Option Sténographe-Dactylographe. Note de l’écrit au Bac de Français : 18 (oral : 14). Paris 19ème. Mon désir de devenir Bibliothécaire ne fut pas pris au sérieux.
Université de Sorbonne PARIS IV. Quartier Latin. M° Saint-Michel, près des Jardins du Luxembourg et de la Bibliothèque Sainte-Geneviève.
Licence de Lettres Modernes.
 
 
EMPLOIS :
Différentes fonctions d’assistanat commercial, en immobilier et secteur Câbles industriels et fibres optiques, et téléprospection (Sociétés COGEM, DISTRISOL, SATCABLES/SILEC/SAGEM, …Intérim.) 17ème, Avenue de la Grande Armée – Quartier Opéra – 8ème Monceau et 13ème. PARIS
MAGAZINE MIEUX-VIVRE VOTRE ARGENT, Magazine de Bourses et Finances, Dr Jean-Antoine Bouchez, « Assistante de Publicité Financière ».PARIS 1er, rue du Bouloi, Place des Victoires.
 
 
CHATILLONNAIS :
 
Vendeuse dans une Boutique de Vêtements à Châtillon Sur-Seine, 21400 (2004 à 2006).
Auxiliaire de vie
 
DIJON :dans un Collège depuis Septembre 2015.
Postes de représentations commerciales en intérim.
 
 
 
ACTIVITES ARTISTIQUES :
 
CHANTS A L’ANCIENNE EN COSTUME
DESSINS ET PEINTURES
POESIES ET ECRITURES DIVERSES.
PARTICIPATIN A REVUE POETIQUE ROUMAINE (Rédactrice Principale pour la France) ET ELABORATION D’ANTHOLOGIE POETIQUE POUR AUTEURS CONTEMPORAINS.
– Depuis ma jeunesse, écriture principalement poétique, Nouvelles, essais de romans, dessins divers….
En 2012-2013, Chants à l’Orgue de Barbarie.
Prix aux Gets, en Haute-Savoie, pour le Festival de Musique Mécanique. Prix de la meilleure animation. Lecture de Poèmes d’Amour.
 
Animations dans les Jardins dijonnais en 2014 et 2016 de Chants à l’Ancienne en Costume d’Epoque et maisons de retraite. A Châtillon-Sur-Seine, en 2014 pour le Secours Catholique.
Déambulation en costume en Septembre 2016 à Dijon pour le Festival de Musique Mécanique.
Participation à de nombreux Salons du Livre depuis 2012, à Auxerre, Moneteau, Sens, St Florentin (Yonne), et Dijon (Chenôve, Quartier Clemenceau….).
Séances de dédicaces en Office de Tourisme à Châtillon-Sur-Seine et à l’Hôtel de Vogué, Dijon.
Expositions (Dessins, Peintures, Poésie) en Hôtel de Vogué, en 2016, à Dijon, CAF and CO (Associatif et Solidaire) durant 1 mois, en Février 2017. Lecture de Poèmes.
Rédactrice France pour la Revue HLC, Horizon Littéraire Contemporain, revue universaliste au siège basé à Bucarest.
 
 
OUVRAGES EDITES :
 
Aux Editions Caractères, 7 rue de l’Arbalète, Paris 5ème, Septembre 1984
« POEMES ». (Poèmes) – 50 pages.
 
Aux Editions Claire Lorrain, Bazas, 33. Août 2015. « PASSION, OMBRE ET LUMIERE ». (Poèmes) – 135 pages. Prochainement réédité chez Hugues Facorat.
 
Aux Editions Hugues Facorat, 77 :
« SI J’AVAIS ETE LA BELLE ET AUTRES LICORNES » paru en Mai 2016. 16 eur.
Recueil de 270 pages.
Poésies et Contes.
Thème : le Merveilleux, le Rêve, l’Imaginaire.
Incluant dessins de l’auteur intérieur et Couverture.
 
« ENFER, LIMBES ET REDEMPTION »
Recueil de 270 pages. Paru en Février 2017. 16 eur.
Poésies, Nouvelles et Textes de réflexion.
Dessins de l’auteur dont Couverture
et un de son fils Jeff Lo-Arnoult (intérieur).
En prévision d’édition : – Pièce de théâtre, « L’Amour en Pièces détachées »
« Paris-Bourgogne en Poésie » (Poèmes)
« Tous ensemble autour de la Terre » (poèmes)
« Nouvelles surprenantes et étranges » (Nouvelles)
 
« Poèmes franco-roumains » chez Bibliotheca Universalis.
Daniel Dragomirescu.
En préparation :
 
Différents recueils et romans…
 
 
ARTICLES DE JOURNAUX ET AUTRES PUBLICATIONS :
 
LE BIEN-PUBLIC, (Journal basé à Dijon, diffusé sur toute la Bourgogne, article du 20 mars 2014, à l’occasion de « La Journée du Bonheur », signé V.L. En Page 4 du Journal, une demi-page.
Principalement basé sur l’ensemble de mes animations artistiques (puisque célébrant « Le Bonheur » le Journaliste introduit ainsi son article :
 
TITRE : « LA MARY POPPINS DE CHATILLON DISTRIBUE SON BONHEUR »
EXTRAITS :
 
« Le Bonheur, elle en a fait sa passion. Au quotidien, l’animatrice Noëlle Arnoult partage sa joie de vivre auprès du plus grand nombre. Rencontre avec une personnalité hors du temps ».
Puis : « Femme rayonnante, Noëlle estime que le bonheur, chacun l’a déjà, à la naissance, au fond de soi. Reste ensuite à savoir le faire sortir ».
Et encore : « Les mots amour, passion, chant, fleurs et poèmes rythment sa vie et celle de ceux qui croisent son chemin. IL n’est pas rare qu’elle intervienne gracieusement, particulièrement en Maison de retraite, notamment en chantant et en distribuant certains de ses poèmes. Je constate, dit-elle, concrètement le bonheur que j’apporte et c’est une très grande satisfaction ». En concluant : « Une chose est sûre, lorsqu’elle se déguise, Noëlle Arnoult ne passe pas inaperçue »…
 
LE CHATILLONNAIS ET L’AUXOIS basé à Châtillon-Sur-Seine, 21400. Article de David Vermassen, Rédacteur en Chef, du 12 novembre 2015.
ARTICLE INTITULE : « Dans la vie de tous les jours, tout m’inspire ! »
« Plongeons dans l’univers poétique de Noëlle Arnoult »
 
EXTRAITS : « Chanteuse, conteuse, dessinatrice, Noëlle Arnoult adore la poésie. Dès qu’elle parle de son univers poétique, ses yeux brillent d’un plaisir vraiment communicatif. « La poésie s’avère une consolation et une amie, à qui nous pouvons tout dire et nous confier tout en nous révêlant à nous-mêmes. Emotion, joie et bonheur ou au contraire, malheur et désespoir : voici les sentiments partagés par l’humanité entière qu’exprime la poésie en toute empathie » exprime-t-elle avec passion.
Née à Paris, cette Châtillonnaise d’adoption incarne à merveille le charme du poème : « exprimer en si peu de mots autant de choses, un condensé d’émotion et de force, d’images surgissant comme un kaléidoscope dans nos esprits enfiévrés par cette passion et force vitale dévorantes »
Voyant dans l’imagination la permission de « sortir des sentiers battus et de s’exalter dans la fantaisie la plus parfaite » Noëlle Arnoult donne vie à ses poèmes avec le souhait « d’arracher le lecteur au marasme du quotidien ».
Depuis 5 ans elle a composé près de 600 poèmes…
Noëlle Arnoult va faire partager « les poèmes que j’aime » ainsi que des écrits poétiques sur des sujets d’actualité dans nos colonnes, chaque jeudi. Premier rendez-vous avec « Mélisande ».
 
A ce jour, mes publications dans « Le Châtillonnais et l’Auxois » continuent toujours, cela fait un an et demi, alors qu’au départ, elles devaient s’étendre sur seulement un an. Soit environ 70 poèmes publiés dans ce Journal.
 
 
JOURNAL « LE BIEN-PUBLIC » à nouveau, Partie « Actu Châtillonnais » lors de ma visite à l’Office de Tourisme Châtillonnais pour une séance de dédicace pour « Si j’avais été la Belle et autres Licornes ».
La Journaliste est venue me rencontrer.
TITRE : « Noëlle Arnoult. Je ne connais pas la page blanche des écrivains ».
 
INTRO : « Elle a vécu dans un milieu où l’art et la culture étaient omniprésents. Aujourd’hui, Noëlle Arnoult met à profit cette éducation en écrivant des poèmes. Rencontre. »
 
EXTRAITS : « Poétesse, peintre, rêveuse, originale, fantaisiste, créative, enthousiaste… Autant de mots qui conviennent bien à Noëlle Arnoult, qui vient de sortir son livre de poèmes et de contes « Si j’avais été la Belle et autres Licornes » aux Ed. Hugues Facorat. Et ce après avoir publié récemment « Passion, Ombre et Lumières ».
« Vous dites qu’il faut conserver son âme d’enfant. Comment faites-
vous pour la garder ? » « Les enfants me prennent pour une fée. On me surnomme Mary Poppins ou Alice. IL faut de la motivation, de la persévérance, avoir toujours le sourire. On n’a qu’une vie, il faut la partager, aller au devant des autres. Mon ouvrage est axé sur le merveilleux, l’idéal, l’imaginaire. IL contient trois contes et 128 poèmes dont plusieurs sur le Châtillonnais, la Seine, les animaux, la nature, les l’amour, les arts, le temps et l’espace. Ce livre permet de s’évader du marasme du quotidien, de se raccrocher à un idéal de beauté. La poésie, c’est souvent un charme qui enveloppe. J’écris tous les jours, même la nuit. J’ai toujours envie d’en faire plus, je ne connais pas la page blanche des écrivains ».
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s