NOUS, SI PRÉCIEUX ET SI INACCOMPLIS À L.M. / Poème d’Athanase Vantchev de Thracy

Poème d’Athanase Vantchev de Thracy

 

NOUS, SI PRÉCIEUX ET SI INACCOMPLIS

À L.M.

“If we do not love each other
how come the thought of you dissolves me, like sorrow?”

(“Si nous ne nous aimons pas,
comment se fait-il que la pensée de toi me dissout,
comme un chagrin? »)

Bernice Chauly

I.

Tu chantes, ton pas toujours plus joyeux
Foule la rosée scintillante
De cette aurore de pur diamant !

Toi qui as un nom de lumière
Dont la chaude sonorité
Bat la mesure
De ce jour qui se lève,
Plein d’attente de miracles !

Mais tout est miracle, mon Ange,
Les fleurs timides des oliviers,
L’herbe qui tend ses petites mains frêles vers l’aube,
Le cri de félicité des canards,
Le lac blanc qui accueille le ciel bleu !

Oui, mon Ange, tout est
Miracle de la clairvoyante sérénité !

II.

Une vie simple, vraie, sans plainte,
Gardienne de nos nuits calmes
Et source pure de la transparente beauté des poèmes !

Et soudain,
Un éclat sublime
Dans la simplicité !

III.

La joie, mon Ange,
Garde sur son cœur son propre métronome
Elle qui peut, qui sait
Bouillonner comme une spacieuse justification !

Pour ne pas suffoquer sous l’immensité
De ce matin lumineux,
Il nous faut, Ange, un seul instant de plein silence !

Paris, le 26 janvier 2018

Glose :

Bernice Chauly, née en 1968 à George Town sur l’île de Penang (Malaisie) d’un père pendjabi et d’une mère cantonaise, est la poète du réveil de la parole. Les années 1970-80 auront marqué une longue traversée du désert pour la littérature anglophone de Malaisie. À la fin des années 1990, avec l’essor d’Internet et l’apparition d’une génération de plus en plus critique du modèle social malaisien, quelques voix s’élèvent pour exprimer de nouvelles aspirations. Fille d’enseignants et travaillant elle-même dans l’éducation, Bernice Chauly s’implique dans l’organisation d’événements littéraires dès 1998, donnant la parole à des écrivains jusque-là inaudibles. En 2005, elle lance Readings, une plate-forme de lecture publique pour les auteurs basés en Malaisie, institution qui perdure encore aujourd’hui. De 2011 à 2013, elle assure l’organisation du Festival Littéraire de George Town, seul festival d’envergure internationale en Malaisie.

 

We Who Are Precious and Never Perfect

for L.M.

‘If we do not love each other
how come the thought of you dissolves me, like sorrow?’

Bernice Chauly

1.

You sing and step more and more joyfully
through the sparkling dew
of this dawn of pure diamond!

You, who bear a name of light,
whose warm sonority
taps out the rhythm
of this day that dawns
in the full expectation of miracles!

But, My Angel, everything is a miracle,
the timid flowers of the olive trees,
the grasses reaching their small fragile hands towards the dawn,
the ducks’ blissful cries,
the white lake with the blue sky in its depths!

Yes, My Angel, everything
is a miracle of serenity when seen clearly!
2.

A simple life, authentic, without discontent,
becomes the guardian of our quiet nights
and the wellspring of the transparent beauty of our verses!

And suddenly,
we see something sublime
in simplicity!

3.

Joy, My Angel,
keeps next to its heart its own metronome,
joy which can, which will when it must,
boil up like a powerful justification!

If we are not to suffocate beneath the immensity
of this luminous morning, Angel,
we need just one moment of utter silence!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s