LE GRAND PÈRE QUI RACONTE / Poèmes de Dr. M. Mohammed Siraj

 
Poèmes de Dr. M. Mohammed Siraj
 
 
LE GRAND PÈRE QUI RACONTE
 
Le conteur,
le grand père,
est décédé,
le conteur,
cela ne veut pas dire que c’est lui qui a 
écrit une centaine de contes.
si on passe à côté de lui,
toi et moi,
nous devenons,
les personnages de son conte.
dans sa vieille maison en ruine,
des expressions,
des proverbes,
sont suspendus,
comme des guirlandes.
Le démon Satan,
et tous ses moeurs
il se contrôle,
dans sa ferme,
il y’a des champs de coton,
qui poussent,
les vendeurs locaux,
ont peur de lui acheter,
raconte-t-il en souriant,
après l’arrivée d’un soap-opera à la télévision,
le portable,
pour un groupe de gens,
la grand père est devenu
L’homme du mensonge,
l’homme qui avait porté,
un milliard d’histoires,
pése assez lourd avec son corps défunt,
la ville redevient une ville,
sans contes,
les gens pensent
que l’âme des autres se pèse 
aussi avec un vide sentiment!!!!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s