Poèmes de Dr. M. Mohammed Siraj

 
Poèmes de Dr. M. Mohammed Siraj
 
 
UN MOUVEMENT QUI DÉROULE LENTEMENT
 
Comme une tortue
qui ne bouge pas,
dormant dans sa vieille maison,
Sans personne,
comme un petit escargot,
ça et là qui bouge dans les bidonvilles,
les os cassés de la tortue,
cette même tristesse
est pour l’escargot,
s’étaler,
quand même et se casser,
la tristesse,
partout embaume,
l’odeur de la tortue,
jusqu’à maintenant,
qui ont casser le silence,
c’est ainsi,
pour longtemps,
depuis le temps qu’existe la tortue,
pour le court temps qu’existe l’escargot,
d’exister à vivre,
bougeant et traversant,
Puis passe une famille qui n’a pas
bien vécue!!!
 
 
VERS POETIQUES
 
Dans le champs
de petits soleil,
un grand bleu sur
le ciel !
 
Sans rien regarder
au lieu de sauter,
en regardant et rencontrant,
il n’y a rien,
pas d’erreur de fautes,
au-delà !!!!
 
Le papillon qui vole,
avec liberté,
sur son dos,
sent un poid,
à cause de la petite goutelette de
pluie qui tombe!
 
Personne ne possède,
aucun talents,
tu en possèdes,
car c’est toi,
qui est exceptionnel !
 
Sans s’aimer
soi-même,
On aperçois,
mais je n’ai jamais vu
un personne qui se haie !
 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s