Poèmes de Dr. M. Mohammed Siraj

 
Poèmes de Dr. M. Mohammed Siraj
 
 
LE GOUT DU SEL SELON L’ART CULINAIRE
 
Dans les affaires de commerce,
donner et recevoir,
les murs sont levés à hauteur,
dans la maison du voisin,
le curry boulllt,
avec l’odeur qui se sent,
un peu de sel,
Ça manquait,
D’ici-bas, maman,
fait la remarque,
les relations humaines sont comme le sel, qui manque dans la cuisine,
pas d’arriéres pensées,
sinon,
le Jacquier,
Planté au milieu,
Des deux rues qui mesure sept mètres,
quelqu’un qui ouvre son restasurent,
Avec ses odeurs de piment et d’épices,
le curry qu’on fait bouillir,
La main qui ajoute du sel,
Au niveau exact est la main de ma mère,
je l’exprime avec fierté !
 
 
L’ACCOMPAGMNEMENT
 
Tenant son ombre,
au moment de se reposer,
à travers la chaleur,
étouffante,
marche l’homme!!
 
 
UN MATIN SANS PORTABLE
 
Au moment,
 
d’avoir perdu mon portable,
 
devant la pièce,
un enfant qui suce ses doigts,
 
me regarde et sourit.
appuyant sur sa poitrine,
 
embrassant le livre,
une jeune etudiante du Lycée,
portant avec elle,
 
la honte avec charme,
derrière le chauffeur qui conduit l’auto-bus,
Un Étang coule
remplis d’eau ,
Je traverse et me mouille,
Dans un champs de riz, ,
Les paysannes pendant la récolte chantent des chansons,
sur le trottoir se situe une cafétéria,
avec son thé en poudre,
qui attend l’arrivée du bus à l’arret,
 
Qu’il y a t’il de surprenant ?
au moment même où j’ai perdu mon portable,
toutes les choses,
 
se sont déroulées comme d’habitude,
La vie est un long fleuve tranquil !
 
 
LE CHAT DE MON ÂME
 
Elle adore les chats,
elle leur donne du lait frais
le mélangeant au riz,
Dans le bol,
elle les appelle par leurs noms,
pour quelques chats qui n’ont pas de nom,
elle les apelle Miaou,
elle est végétarienne,
à cause des chats qu’elle élève,
elle mange du poisson sec,
que les chats ramenent dans leurs gueules,
elle se cache, par affection, tendresse,
les chats qui partent dans la ville,
par affection elle leur met une corde au cou,
comme un arc-en-ciel,
les chats de diverses couleurs,
avec l’imagination souriante,
elle caresse les chats,
elle les admire énormément,
encore une avec les chats dans l’âme,
au total,
À la maison,
elle est toute seule!!!!
 
 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s