Ramush Haradinaj arrêté en France

5871eab5cd708a17d55d1c80

Ramush Haradinaj arrêté en France

http://www.lalibre.be/actu/international/ramush-haradinaj-arrete-en-france-586ff6b0cd708a17d55b3b5f#.WHIQIHNIZgA.facebook

 

La mise en détention de l’ex-Premier ministre kosovar complique la normalisation des relations entre Albanais et Serbes. 

L’homme connaît la musique et le cliquetis des menottes. Sans doute aussi les précautions à prendre pour voyager quand on est l’objet d’un mandat d’arrêt international. Mais en atterrissant mercredi du côté français de l’aéroport international de Bâle-Fribourg-Mulhouse, l’ancien Premier ministre du Kosovo Ramush Haradinaj ne s’attendait certainement pas à se faire interpeller, et encore moins à passer plusieurs jours derrière les barreaux.

Recherché par la justice serbe depuis 2004 pour 108 chefs d’inculpation, dont le meurtre et la torture de civils roms et serbes durant la guerre du Kosovo, l’ancien chef militaire de l’UÇK dans la région de Decani avait déjà été brièvement retenu en Slovénie, le 17 juin 2015, avant de quitter le pays au bout de 48 heures. Cette fois, l’affaire s’annonce plus sérieuse, la Cour d’appel de Colmar ayant ordonné sa mise en détention provisoire, en attendant que Belgrade fournisse les documents nécessaires à une éventuelle extradition.

Entré en politique à la fin du conflit de 1999, Ramush Haradinaj était considéré dans le maquis comme un allié de choix par les services américains et anglais, à l’époque où tout était bon pour faire tomber le maître de Belgrade. En 2005 pourtant, le Tribunal pénal international de La Haye pour l’ancienne Yougoslavie (TPIY) l’inculpe une première fois, avant de l’acquitter en 2008 faute de preuves. De nombreux témoins à charge capitaux avaient à l’époque été retrouvés morts dans des circonstances pour le moins suspectes, comme Kujtim Berisha, fauché par une voiture au Monténégro en février 2007. Revenu à la prison de Scheveningen en juillet 2010 pour suivre son procès en appel, Ramush Haradinaj avait finalement été totalement blanchi le 29 novembre 2012, un verdict qui avait provoqué la colère de nombreuses organisations de défense des droits de l’homme, comme Amnesty International.

 

Engagé dans l’opposition au sein de l’Alliance pour l’avenir du Kosovo (AAK), l’ancien guérillero peut néanmoins compter sur le soutien de la classe politique de son pays, le ministre des Affaires étrangères ayant appelé à son immédiate libération. Au vrai, nombre de ses anciens compagnons d’armes, Hashim Thaçi, devenu en avril 2016 Président du Kosovo, sont eux-mêmes sous le coup de potentielles inculpations du Tribunal spécial pour les crimes de l’UÇK, intégré au système judiciaire du Kosovo mais délocalisé aux Pays-Bas et qui devrait entrer en fonction dans les prochains mois. “Il serait illogique que la France, en tant qu’Etat de droit, ne se conforme pas aux règles internationales”, a de son côté déclaré jeudi Aleksandar Vucic, le Premier ministre serbe, assurant que la justice de son pays, qui a dressé un acte d’accusation partiellement différent de celui du TPIY, avait bien assez de preuves et de témoins pour le juger. De quoi ouvrir pour Paris un casse-tête diplomatique épineux.

Quelle que soit l’issue de la procédure judiciaire engagée par Belgrade, l’arrestation de Ramush Haradinaj est un nouveau coup dur pour le processus de “normalisation” des relations entre Albanais et Serbes, mené à Bruxelles sous le patronage de l’Union européenne depuis 2013. Après le déblocage de quelques dossiers, comme la mise en place de frontières intégrées ou la reconnaissance mutuelle des diplômes universitaires, les négociations sont en panne depuis des mois, en raison de l’opposition d’une partie de la classe politique de Pristina à la création d’une Association des communes serbes, perçue comme une forme dangereuse d’autonomie.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s