L’automne à Tirana – Agron Shele / Traduit par Vatsala Radhakeesoon

Autumn in Tirana by Agron Shele
French Translation by Vatsala Radhakeesoon
 
 
L’automne à Tirana
 
L’automne
à Tirana se perd dans les ruisseaux,
Parmi les pluies persistantes sur les fenêtres en cristaux,
Sur les bancs désertés dépourvus de toute agitation
Sur les arbres nus menant au pardon.
 
L’automne
Même ces larmes reviennent en méditation momentanée,
Les souvenirs des amours déjà oubliées
reviennent péniblement sur les tendres feuillets
jaunes, de mon journal intime.
 
L’automne
à Tirana revit les premiers pas
d’un banc qui est constamment recouvert de fleurs vertes,
Du dernier verre glissant parmi les crêtes
Quelques reflets de lèvres, les cieux de l’amour
 
L’automne
Et ce désir du retour des jours qui se sont écoulés,
Pour le choix de la lumière de l’âme pure,
Pour la vie projetée par chaque reflet,
Pour les feuilles délaissées pour mourir.
 
L’automne
Et ses empreintes dans chaque battement du cœur
Pour elle … pour quelqu’une …pour l’amour,
Pour l’avenir qui se détruit dans le bruit
…Et l’automne , demeure dans un pentagramme mélancolique.
 
 
Traduit par Vatsala Radhakeesoon
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s