Poèmes de Dr. M. Mohammed Siraj

 
Poèmes de Dr. M. Mohammed Siraj
 
 
 
LE MOMENT OÙ LE BARRAGE CASSE
 
Dans la salle du marriage
une dame essuie et prend des feuilles de bannanier,
à l’entrée de la maison,
avec le visage fermé par la tristesse,
et des vetements qui ne s’accordes pas,
un vieillard est assis,
s’il vous plait, ne lui demandez pas :
 
”Comment Allez-vous?
“est ce qu’il pleut dans votre ville?”
“est ce que cela fait longtemps
que vous avez vu vos petits enfants?”
si vos enfants s’occuppe bien de vous,
après vous pourrez plonger dans le barrage,
 
vous et votre monde!!!!
 
 
 
NE ME FERMEZ PAS LES YEUX, UNE FOIS MORT
 
Après que ma mort soit confirmée,
en urgence,
ne fermez pas mes yeux,
Enfin, ceux qui viennent me voir,
laissez-les comme ils sont,
des yeux qui ne sont pas fermés,
des cils qui ne sont pas fermés
 
sur ces yeux et cils là glisse la grâce,
par la vengeance de quelques uns,
 
avec qui on a partagé des relations,
les larmes coulent à coté d’yeux qui ne sont pas sec,
queques âmes ont compulsion et compassion,
dans un silence eclaté,
la haine sera entierement dissolue,
jusqu’à maintenant sans s’être rencontré,
 
juste avec des relations,
 
mes sentiments sont liés,
regardant avec mes yeux,
ces yeux qui regardent,
 
peuvant rencontrer pour la premiere fois,
l’amour qui en descend,
qui n’avait pas été exprimé
 
par les âmes desirées,
d’un amour inaccompli,
 
d’une attraction fatale,
 
les yeux peuvent enfin transporter,
l’attente de ceux qui ne sont pas fermés,
provoquant la pitié,
Encore et encore,
certaines choses peuvent rester pour quelques uns,
sur mes yeux pour chercher,
le crematorium,
si l’on me ferme les yeux,
me couvrant de bois de santal,
ne me blessez pas!!!!!
 
 
 
 
IL FAUT APPRENDRE
 
Même si elle est tombée de l’arbre, de tout en haut,
avec un sourire qui ne changes pas,
son aspect brillant,
il faut apprendre de la fleur!!!
 
Pour l’automne sans savoir,
sans en connaitre la tristesse,
encore se renouveller,
pendant le printemps,
l’aspect d’arroser,
il faut apprendre de l’arbre!!
 
Meme si on l’enterre
sans être mort,
pour l’eternité,
ayant l’aspect d’un essai,
il faut apprendre d’une graine!!
 
Des epines qui deviennent le nid,
vivant avec le desir de l’âme,
il faut apprendre des oiseaux!!
 
Meme si ce n’est qu’un grain de riz,
il faut apprendre l’aspect d’égalité,
par les corbeaux!!
 
Même si c’est sur l’arbre de tamari
avec un goût qui n’est pas amer,
l’abeille donne individuelement du miel,
il faut apprendre de l’abeille et de son miel!!
 
Même avec une attitude affamée,
pour manger en ordres propre,
l’aspect de la regularité,
il faut apprendre des fourmis!!
 
Des cascades jaillissantes,
qui tombe comme un torrent,
qui se transforme en un fleuve,
l’aspect de la presence d’esprit,
il faut apprendre de l’eau qui coule!!
 
Meme le soir si le soleil se couche,
dans le matin,
il se leve comme une energie dynamique,
il faut apprendre du soleil!!
 
du haut en bas de l’echelle sociale,
elevé ou bas
elle brille pour tout le monde,
elle tombe sur tout le monde
comme une merveille ,
il faut apprendre de la pluie!!!
 
 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s