Poèmes de Dr. M. Mohammed Siraj

 
Poèmes de Dr. M. Mohammed Siraj
 
 
LA PLUIE AVEC FOLIE
 
Le temps est pluvieux,
avec une goutelette de pluie qui tombe,
 
les autres arrivent en nombre
le sonmanbulle qui marche,
bloque quelqu’un sur la route,
demandant aussi de rendre en retour, dans la penombre bougeant la nuit avec volonté,
bougeant avec folie!!!
 
 
 
SON EXISTENCE
 
Devant la maison,
reste l’arbre de lily,
au moment de fleurir,
le branche de l’haut,
qui dodeline,
un des ailes jetee,
vole , les perroquets ensemble,
ramenent avec eux, la saison d’e l’ete,
un jour avec les fleurs qui sont descendues, tombee,
par terre, toute entiere, l’aile qui n’est pas pousse,
un petit perroquet,instable tombe par terre,
blesse, avec le bec casse,avec le blessure sur le corps,
sans avoir pu voler,
ramasse sur les mains tendres,
mettant et appliquant des pommades,
pour nourrir, donner des fruits,
mettant dedans le cage,
elle avait gardee, toute entiere, la saison de l’ete.
L’Ete est arrivee
les fleurs qui sont
pousse sont muri,
a un moment d’un jour,
avec l’odeur qi embaume,
elle a ouverte le cage,
meme, dans n’importe quel moment,
le perroquet ne sort pas!!!!
 
 
 
LE MEDICAMENT DE L’AMOUR
 
Le temps, la vie coule,
vers une fin l’infinie,
d’abord brillant,
le premier rayon d’un seul soleil,
de la gráce est né cet univers,
avec sa capacité,
à être immesurable et immense,
les mots,
 
comme une dame enceinte depuis plusieurs années,
l’amour qui y reste est gelé,
sept mers,
sept montagnes,
sept univers,
des milliards de mer,
traversant des milliards de monde,
viennent vers toi,
pour te soumettre mon amour,
quelle est le medicament
qui agis comme un remede?
comme tu es aujourdhui,
qu’est ce qui est amer?
je boirais même un poison fort!!!l
 
 
 
IL FAUT APPRENDRE
 
Même si elle est tombée de l’arbre, de tout en haut,
avec un sourire qui ne changes pas,
son aspect brillant,
il faut apprendre de la fleur!!!
 
Pour l’automne sans savoir,
sans en connaitre la tristesse,
encore se renouveller,
pendant le printemps,
l’aspect d’arroser,
il faut apprendre de l’arbre!!
 
Meme si on l’enterre
sans être mort,
pour l’eternité,
ayant l’aspect d’un essai,
il faut apprendre d’une graine!!
 
Des epines qui deviennent le nid,
vivant avec le desir de l’âme,
il faut apprendre des oiseaux!!
 
Meme si ce n’est qu’un grain de riz,
il faut apprendre l’aspect d’égalité,
par les corbeaux!!
 
Même si c’est sur l’arbre de tamari
avec un goût qui n’est pas amer,
l’abeille donne individuelement du miel,
il faut apprendre de l’abeille et de son miel!!
 
Même avec une attitude affamée,
pour manger en ordres propre,
l’aspect de la regularité,
il faut apprendre des fourmis!!
 
Des cascades jaillissantes,
qui tombe comme un torrent,
qui se transforme en un fleuve,
l’aspect de la presence d’esprit,
il faut apprendre de l’eau qui coule!!
 
Meme le soir si le soleil se couche,
dans le matin,
il se leve comme une energie dynamique,
il faut apprendre du soleil!!
 
du haut en bas de l’echelle sociale,
elevé ou bas
elle brille pour tout le monde,
elle tombe sur tout le monde
comme une merveille ,
il faut apprendre de la pluie!!!
 
 
 
LE MOMENT OÙ LE BARRAGE CASSE
 
Dans la salle du marriage
une dame essuie et prend des feuilles de bannanier,
à l’entrée de la maison,
avec le visage fermé par la tristesse,
et des vetements qui ne s’accordes pas,
un vieillard est assis,
s’il vous plait, ne lui demandez pas :
 
”Comment Allez-vous?
“est ce qu’il pleut dans votre ville?”
“est ce que cela fait longtemps
que vous avez vu vos petits enfants?”
si vos enfants s’occuppe bien de vous,
après vous pourrez plonger dans le barrage,
vous et votre monde!!!!
 
 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s