Poèsies par Marjeta Shatro

 

marjeta shatro

Poèsies par Marjeta Shatro

 

 

***

 

Quand on est trop sensible on a des hauts et des bas
Un rien nous fait pleurer, mais une gentillesse on ne l’oublie pas
Pas facile de toujours penser
Que le monde on peut déranger
Et si on nous parle un peu brusquement
Tout de suite on se dit qu’on nous aime moins qu’avant
Je crois que c’est nous qui aimons trop les gens
Nos ami(e)s, nos connaissances et nos parents
On veut tellement leur faire plaisir
Qu’un petit désappointement nous fait souffrir
Le manque de confiance en nous
Ne nous aide pas du tout
Mais quelques mots d’encouragement
Et on reprend un peu confiance pour quelques temps
Si on pouvait un jour changer
Et arrêter d’avoir de la peine pour tout ce qui peut nous arriver.

 

 

 

***

 

J’écris ; entre mon rêve et toi la lampe chante.
Nous écoutons, muets encore de volupté,
Voleter un phalène aveugle dans la chambre.
Ton visage pensif est rose de clarté.

Tu caresses les doigts que je te laisse et songes :
« Si vraiment il m’aimait ce soir, écrirait-il ? »
Tu soupires, tes mains tressaillent, et tes cils
Palpitent sous tes yeux en fines grilles d’ombre.

Je devine un chagrin secret, et je t’attire ;
Tu fais sous mon baiser un effort pour sourire,
Et voici que, longtemps, le cœur lourd de sanglots,

Silencieuse et sans vouloir être calmée,
Tu pleures, inquiète et jalouse des mots
Qui te parlent de notre amour, ma bien-aimée.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s