Poèmes de Dr. M. Mohammed Siraj

Poèmes de Dr. M. Mohammed Siraj
 
 
L’INSTANT DU ROSSIGNOL
 
Au travers du cocotier,
la lune sourit,
brillant comme un diamant noir,
dans la montagne lointaine,
le vent qui souffle,
remplit la vallée de sobrieté,
les fleurs ont poussé,
et les battements de coeur ont tapé dans la douleur,
à côté de lui,
comme il n’y avait personnne,
il attend un voyage lointain,
quels oiseaux de leurs chants agréables,
peuvent transformer leurs corps en une fleur tendre?
les rossignol et colibris,
battant des ailes et faisant du bruit,
pour ouvrir leurs cages,
maintenant cette lumière se dissout, toute entière dans la pénombre!!
 
 
 
ÉCRIRE N’EST PAS LE DESTIN
 
Sans aucune croyance,
nous imposons nos lois sur le temps,
cela fait un tour,
le tour du monde,
comme un cadavre sans tête,
écrivant l’echec de l’histoire
et le faisant pousser!!!
 
 
 
LA SALARIÉE
 
Les épices pas séparées,
les draps de lit pas rangés,
les couvertures pas bien pliées,
les livres que j’ai acheté dans une grande envie,
les blouses qui ne sont pas données à recoudre,
le jour des règles que j’ai oublié de noter,
les sourcils attendant d’être épiler au salon de beauté,
les derniers moments de l’oncle que jai loupé d’aller voir,
les films que je pense absolument à regarder,
les test du corps sont toujours prolongés,
par la fatigue,
par les douleurs de la nuit,
qui s’eteint,
me regardant toujours et se moquant,me critiquant !!
 
 
 
L’ELEPHANT QUI SE SOUVIENT
 
L’Elephant qui reste
dans le temple,
dodeline sa tête,
en haut et à droite,
avec sa trompe
cherchant le vent,
avec des cloches
autour de son cou,
par son dodelinement,
les cloches sonnent une musique
dans une mélodie,
méttant ses pattes devant,
dans differentes directions
recevant des petites pièces, des devots
et les rendant à son mahout,
après avoir rendue l’argent,
l’éléphant avec la peur,
l’éléphant s’éloigne de lui,
étale sa tromphe,
commence à rendre des bénédictions,
dans les moments de repos,
commence à penser
 
à la forêt dense!!!!
 
 
 
LES ADULTES
 
Un homme mauvais,
ce qui put changer en pire est l’amour,
al’age de quarante quatre ans,
le sang qui coule vers la tete,
envers l’ennemi fait cracher,
l’ennemi ne te fait rien,
ta voiture sera d’ avance,
par sa voiture a l’aise,
meme sans mettre la voiture sur la klaxon,
mais, tu descends la vitrine de ta voiture,
lui indiquantque tu montres ta majeure,
tu cracheras,
cest acause de lui,
tu vas lentement,
ton ordinateur est corrompu avec le virus,
le jour avantton ami est decedee,
cest a cause de lui, tu es tombee de ta motto,
et tu as pris les petites pieces,
la semaine d’avant, tu as perdu porte monnaie,
cest acause de lui que tu as perdu ton amour,
le mois dernier entre toi, et ton amour,
une mauvaise bagaree des mots est arrivee,
cest a cause de luil’annee derniere
celui qui t’a pouse dans la riviere,
tu l’as rencontre pour toutes les raisons, la voiture
un moment, i8l est descendu de la voiture,
et t’a donne un coupde poing,
t’a fait fermer la gorge,
quelquechose a penetre est descendu
dans tn ventre,
enverite,tu dois le remercieravec gratitude,
sans rien passer,
avec le mouchoir,
effacer le sang,
tu commences a partiravec ta voiture vers l’hopital,
avec des pansements
comme un malade qui part
vers la maison, dune situation inefficace
avec duu reconfort!!!!
 
 
 
CHATEAUX D’ESPAGNE
 
Dans L;’imagination,
est construit un grand chateau,’
ou je demeure depuis soixante-dix ans,,
vengence, trahison,prendre vengence,
dedans, il n’ya rien avec des briques,
avec different varietes,,jai decoree ma maison,
quelques uns ont assemble les bruiques,
pour elever l;a maison,
les castes, la religion,la nation, le petit,
le grand,
l’intelligent,fous, hommes talenteux,
mechant,.
les jugements prolonges,
regardant la bonne augure,
j’ai construit plusieurs fois en detruissant la maison,
personne qui me connait
dans cette
dans cette ville etrange,
le soleil sans savoir,le nom de la rue,
qui suis-je?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s